get flash player

Electronics/Electrolab

Sommaire


Ma décevante expérience à l'Electrolab


A l'Électrolab le leitmotiv, plutôt légitime d'ailleurs, est "on est débordé, on a besoin d'aide" et, c'est vrai que l'ampleur des travaux à accomplir est immense, tant pour l'aménagement des locaux eux-mêmes que pour la maintenance des équipements et bien d'autres choses et, ce, d'autant plus que c'est une association avec des moyens financiers limités et une main d’œuvre composée de bénévoles ayant plus ou moins de temps disponible.

Si vous avez du temps devant vous les week-ends (ce n'est pas mon cas, je ne suis dispo que dans la semaine) et que vous êtes en suffisamment bonne forme physique (ce n'est pas mon cas), il y a effectivement fort à faire.


Électronique

Fin 2018, pour un petit projet électronique, j'ai eu la malencontreuse idée de poser une question sur le forum de l'Electrolab de Nanterre dont j'étais membre depuis quelques mois.

Le cahier des charges, schéma et BOM de ma "bidouille électronique" sont désormais en accès restreint.
Je précise à toutes fins utiles que le cahier des charges de ma "V0"ne fait pas 42 pages mais 21 fois moins soit 2 pages.
Certes, c'est un poil trop long pour faire un post dans le forum mais assez court pour que le lecteur ne s'endorme pas
en cours de lecture ou qu'il se perde dans des méandres improbables.
Après cette expérience, je ne suis évidemment plus membre de l'Electrolab de Nanterre.
Ceci est mon expérience avec l'Electrolab. Faites la vôtre ! 
  • note : les fautes d'orthographe sont la propriété pleine et entière de leurs auteurs respectifs.


Demande d'aide

Voici le message initial que j'avais posté sur le forum de l'Electrolab.


Bonjour,

Pour ma première tentative de montage électronique (clignotants vélo) je cherche un chip ou un schéma de circuit pour passer d'un signal carré de 1-2 Hz à 4 KHz (pas critique, c'est à +/- 1 KHz voire plus). Comme pour tout mon montage, les contraintes sont : la consommation et l'emprise sur le PCB.


Les plus aguerris peuvent voir le montage que j'essaie de réaliser dans le lien donné ci-dessus et les contraintes. J'ai plein de questions/doutes sur la validité de mon schéma, le choix des composants, etc., et un regard éclairé ne serait pas superflu. Merci d'avance de votre indulgence, mes connaissances en électronique sont vraiment très, très maigres : jusqu'à présent je n'ai fait que copier des schémas sans en comprendre toutes les arcanes.

Incidemment, si l'un d'entre vous peut me prendre par la main pour m'apprendre comment utiliser un oscilloscope, ce serait très sympa et une grande avancée dans ma connaissance des instruments de mesure : je n'ai que récemment mis de côté mon valeureux multimètre DT-830, c'est dire le chemin qui reste à parcourir...

D'aventure, s'il y a une commande prévue chez un fournisseur de composants réputé, je me grefferais volontiers dessus.


Réponses

Un membre du Conseil d'Administration de l'Electrolab, m'a fait cette élégante et, Ô combien, utile réponse :


Bonjour,

Alors, je vais peut-être passer pour un maniaque, mais très honnêtement, je ne comprend pas du tout ce que tu veux faire avec ce circuit, donc je ne vois pas comment je pourrais le critiquer. :-/

   Les plus aguerris peuvent voir le montage que j'essaie de réaliser dans le lien donné ci-dessus et les contraintes.

Euh ... Moi je ne comprends pas du tout. A mon avis c'est une mauvaise approche : faire une proposition dans un domaine qu'on ne maîtrise pas en pré-supposant que les gens en face, plus compétents, trouveront les solutions d'eux-même, ça ne marche que si le problème est clairement défini... Ce qui, à mon humble avis, n'est pas le cas ici.

En particulier, "passer d'un signal de 1-2Hz à 4kHz" je ne comprends pas du tout ce que ça veut dire. Qu'est-ce que ce circuit doit faire, concrètement ? Pourquoi 4kHz ? ça sert à quoi ? C'est de la modulation de fréquence ? Modulation d'amplitude ?

Et, surtout, tu dis que le microcontrôleur que tu as choisi est peut-être trop petit et que tu penses qu'il faut un plus gros. Trop petit par rapport à quoi ? Tu veux mettre quoi dedans ? Quelle est la fonction qu'il doit réaliser ? Parce que là, je vois juste un MCU avec une pin reliée sur la grille d'un MOSFET. C'est quoi la commande ? Du statique ? Du PWM ?

Je tique là-dessus parce que c'est un problème que j'ai tout le temps au taf, les clients veulent faire un truc, mais ils savent pas exactement quoi, mais il faut qu'on choisisse un MCU, donc, forcément, on choisis toujours le mauvais Sérieusement, choisir un microcontrôleur ça ne se fait pas au doigt mouillé, surtout quand tu es obligé de prendre le plus petit possible pour des contraintes de conso / prix / encombrement.

Bon, désolé de faire mon relou, mais ce n'est pas la première fois que je fais ce genre de remarque, loin de là, et c'est une erreur classique quand on débute dans un domaine technique, qui est de se jeter dans les détails d'implémentation en délaissant la définition de ce qu'on veut faire. C'est le meilleur moyen de se prendre les pieds dans le tapis en faisant du solutionnisme. No offense, s'pas ? Juste, j'insiste : il faut décrire EXPLICITEMENT ce qu'on veut faire, sinon c'est de la devinette. Et dans mon milieu, faire des specs avec des trous et des exigences pas explicites c'est une technique classique utilisée pour enfler les sous-traitants. Donc forcément, j'ai un léger à-priori négatif Et puis, intrinsèquement, ça ne marche juste pas. Et très souvent, le fait de se forcer à exprimer clairement ce qu'on veut faire permet de trouver tout seul quelle est la solution à mettre en œuvre

   Comme pour tout mon montage, les contraintes sont : la consommation et l'emprise sur le PCB. 

[TROLL]Non. Il existe plein de montages pour lesquels la contrainte PRINCIPALE c'est que ça coûte pas cher à fabriquer en grande série, mais OSEF de la conso et de la place que ça prend. Et d'autres montages sur lesquels la contrainte PRINCIPALE c'est la robustesse et la précision.[/TROLL] Désolé, je taquine, c'est juste que je ne supporte pas les énoncé qui commencent par "de tous temps les hommes ont fait ceci ou cela", ça me hérisse le poil J'ai déjà précisé que j'étais maniaque ?




Ce à quoi j'ai répondu :

   message reçu. Je pensais avoir fourni pas mal d'explications sur le but que je poursuivais ainsi que le schéma (sans doute contestable)
   dans le lien que je donnais. A l'évidence, j'avais tord. Mea culpa, mea maxima culpa. Je supprime donc mon post initial de sorte que
   personne ne perde son temps sur ma bidouille.

Incidemment, je n'ai pas écrit "Comme pour tout montage, les contraintes sont : la consommation et l'emprise sur le PCB" mais "Comme pour tout mon montage, les contraintes sont : la consommation et l'emprise sur le PCB" donc je ne comprends pas le paragraphe "[TROLL]" qui généralise mes contraintes à n'importe quel autre montage. No offense, s'pas ?



Conclusion

Vu ce qu'on récolte en posant une bête question (ce qui n'implique pas que ce soit une question bête) , je suis content de ne pas m'être attelé au schéma de pilotage d'une centrale nucléaire pour une première demande d'aide sur le forum de l'Electrolab...

Je vous fais grâce des autres messages échangés, vous pourrez les retrouver sur le forum de l'Electrolab.

Toujours est-il qu’après un tel flot d'amabilités j'en ai déduit que l'Electrolab n'était pas le lieu le plus propice pour apprendre. Il semble que pour y faire de l'électronique (je ne parle pas de monter des kits, ça ce n'est pas de l'électronique, c'est du légo) il est souhaitable en préalable d'être ingénieur en électronique et de s'atteler à des projets du type Angelia ou Hermes, en somme tout l'opposé de petits montages et de l'apprentissage électronique.



Informatique

Courant 2018, un membre de l'Electrolab soulevait le problème de la visibilité des disponibilités (ou non) des équipements afin de ne pas se rendre inutilement à l'Électrolab après parfois une heure ou plus de transport pour se retrouver devant une machine en maintenance depuis des jours / semaines ou utilisée par un autre membre de l'Electrolab. Demande pas idiote du tout.


Proposition

Utilisant depuis de nombreuses années le logiciel MRBS, il m'a semblé qu'il répondait au besoin exprimé et à d'autres tels que les formations et les réservations des équipements et des postes de travail.

J'ai donc fait cette proposition sur le forum de l'Electrolab :


Bonsoir,

Un système de réservation pas compliqué à mettre en place ni à manipuler : MRBS (open source)
Pour l'exemple, j'en ai monté un pour l'electrolab ([lien supprimé]).
Comme le forum est "open-bar" je ne donne pas les id et mot de passe sur le forum mais on peut y jeter un œil à ma prochaine visite genre demain (au choix : matin ou aprèsm' ?).


Réponse

Un membre du Conseil d'Administration de l'Electrolab, m'a fait cette réponse :


On peut probablement discuter de cet outil mais nous en avons plusieurs en vu qui sont installés pour test interne sur notre infra et d'autre en attente, faute de temps.

Jeter un système accessible depuis Internet n'est pas quelque chose d'anodin. L'outil doit être maintenu par ses développeurs, garantir la pérennité et ne pas demander un travail trop important des administrateurs système qui ont en charge sa mise à jour.
Ca n'existe pas ce genre de système qu'on installe et qu'on abandonne en espérant qu'il n'y aura jamais de problème.

D'autres contraintes techniques sont d'éviter de multiplier les outils. Certains gèrent la réservation des salles, des machines, permettent le gestion des formations.
Un point important est la possibilité de gérer les authentifications des utilisateurs par login SSO. Nous avons unifié nos systèmes pour utiliser un seul système d'authentification, nous ne voulons pas revenir à une authentification par outil.

Le problème de ressources, encore lui, est à l'origine de la situation. Si nous pouvions déployer un outil qui fait juste une partie du job et quand l'outil qui nous convient mieux est opérationnel, nous avions le temps de migrer tout ce qui a été fait précédemment d'un outil à l'autre, ça avancerait plus vite. Comme on a à peine le temps de s'occuper d'un déploiement initial, on ne le fait que sur des choses pérennes ou tellement critiques qu'on n'ait pas le choix de le faire.



Conclusion

Toutes les points énumérés dans cette réponse sont d'autant plus surprenant que, jetés sous forme d'affirmations, ils n'appellent pas de réponses et que, pas de chance, MRBS y répond point par point.

De plus, ce n'est pas comme si j'avais balancé le nom d'un logiciel trouvé fortuitement sur le Net et demandé à l'Électrolab de se démerder avec.

Non, au contraire, j'ai fait le petit effort de le monter sur une de mes machines, de le mettre en conformité avec la charte graphique de l'Electrolab et de le configurer pour la maintenance des équipements, la gestion des formations et les réservations des machines et/ou postes de travail. En d'autres termes, j'ai mâché le travail pour que l'Electrolab, toujours en manque de temps, puisse se faire une opinion sans perte de temps excessive.

Pour la petite histoire, personne (zéro !) n'a jeté un œil à l'installation MRBS "Electolab" sur mon serveur. Il semble que le temps soit moins compté pour expliquer pourquoi on ne fait/fera pas que pour cliquer sur un lien.

J'ai récupéré mon espace disque en supprimant l'installation MRBS "Electolab" de mon serveur.

Incidemment, quelques semaines plus tard, un des permanents de l'Electrolab s'est farci l'installation de MRBS pour voir de quoi il retrournait ! Quelque part ça confirme la théorie d’Einstein sur la relativité du (manque de) temps...



Bilan

Je ne me suis jamais senti "chez moi" à l'Electrolab cependant, un échantillon unique n'étant statistiquement pas représentatif, je ne peux que vous recommander d'aller y voir par vous-même et faire votre propre opinion si vous aviez dans l'idée d'adhérer à l'Electrolab.


Vous y rencontrerez des gens avec un cœur "gros comme ça" (Vincent, Coline, Yannick et Steve me viennent à l´esprit mais la liste n'est certainement pas exhaustive) et, bien que ne l'ayant jamais rencontré "dans la vraie vie", j'ai bien apprécié "NicoM".


En revanche je ne passerai pas le prochain réveillon avec l'auteur de la réponse à ma demande d'aide pour ma bidouille électronique ni avec la personne venue si prestement (effet de meute ?) prendre sa défense.


Le pôle électronique est, pour ce que j'en ai vu et compris, principalement sinon exclusivement le terrain de jeu d'ingénieurs travaillant sur des projets "stratosphériques" (dans plusieurs sens du terme). Si vous êtes paré techniquement pour vous attaquer à des projets du type Angelia ou Hermès vous ne serez pas dépaysé et vous éveillerez sans aucun doute de l'intérêt. En revanche si, comme moi, porteur d'un minuscule projet électronique, vous n'avez que quelques connaissances en électronique et que votre objectif est d'en apprendre plus, vous risquez d'être aussi déçu que j'ai pu l'être. J'en sais trop pour être excité à l'idée de monter un kit et pas assez pour mener mon petit projet à son terme.


Au pôle "Méca" vous trouverez quasiment toujours quelqu'un (Steve, Zenos, Ellyan). Le pôle "Élec", par contraste, ressemble plutôt au désert de Gibson après 4 années de sécheresses intenses. En 4 mois, j'y ai vu une fois une personne, Yannick, et, comble de malchance, il était occupé ce jour là et ne pouvait pas répondre à mes questions. Faute de sachants disponibles, pas facile d'avancer sur son projet électronique. Nul besoin de préciser que mon projet est au point mort.


Au final, nouvel arrivant "individuel" j'ai trouvé l'intégration à l'Electrolab bien difficile et l'endroit plutôt élitiste, au moins pour le pôle "Élec" qui m'intéressait en priorité. Après 4 mois, j'ai préféré ne pas renouveler mon adhésion. Soyez rassuré, l'Electrolab y survivra.


J'espère que mon expérience puisse servir pour l'intégration des nouveaux arrivants et, vœu pieux ?, que certaine personne utilise le forum de l'Electrolab avec un peu plus d'humilité.




Sites Officiels : Mairie | Office du Tourisme

Autres : Contacts | Chine | Divers

Liens :  Trois Petits Poings | Renshi | Fluow |

Ce site n'utilise que les cookies nécessaires à son fonctionnement. Aucun cookie d'analyse n'est enregistré.


794 229 724 - 794229724 - Charles Poretz - Salaires Impayés[http://www.yiersan123.com/cyclez_impay%C3%A9s Cyclez Sarl - Impayés - Charles Poretz]